Les Puces de Paris Saint-Ouen

Premier marché de l'art et de l'antiquité du monde, les Puces de Paris Saint-Ouen accueillent plus de 5 millions de visiteurs par an.
Le week-end, vous y chinerez meubles, antiquités ou vêtements en fonction du marché que vous choisirez. De nombreux espaces conviviaux tels que cafés, restaurants traditionnels ou branchés, guinguettes et lieux de concerts jalonnent votre parcours au cœur de l'histoire de la création.

Histoire

À partir de 1885, suite aux arrêtés pris par le préfet Eugène Poubelle en 1883 et 1884 interdisant le dépôt des ordures aux portes des immeubles parisiens, les chiffonniers quittent la capitale et certains d'entre eux installent leurs campements et leurs baraques dans la plaine des Malassis, un terrain recouvert d'une herbe rase qui s'étend entre les fortifications de la ceinture militaire et les premières maisons de Saint-Ouen. Zone inconstructible, elle n'accueille au départ que de l'habitat mobile. Les chiffonniers sont parmi les premiers à se constituer un logis : des cabanes faites de planches, de débris de wagons, et en guise de briques, de vieilles boîtes de sardines remplies de terre... En 1891, un droit de stationnement est demandé aux marchands qui déballent tous les dimanches leur bric-à-brac et leur ferraille sur les trottoirs de l'avenue Michelet.

Le commerce de bric-à-brac se développant, quelques hommes d'affaires achètent des terrains pour les équiper et les louer aux marchands. C'est ainsi que sont créés le marché Vernaison (12 800 m²) en 1920, le marché Malik en 1921, le marché Biron en 1925 et le marché Jules-Vallès en 1938.

Après la guerre, les marchés organisés sont reconstruits en dur. De nouveaux marchés ouvrent comme le marché Paul-Bert (1946), Serpette (1977) ou plus récemment le marché Malassis (1989) et le marché Dauphine (1991).

Les différents marchés

Antiquités / Brocantes

  • Marché Antica : Mobilier et objets des XVIIIe et XIXe siècles
  • Marché Biron : Mobilier, objets d'Europe et d'Asie, bijoux, arts graphiques du XVIIe siècle au design
  • Marché Cambo : Mobilier, tableaux et objets des XVIIIe et XIXe siècles, armes anciennes, objets de curiosité, meubles danois
  • Marché Dauphine : Antiquités classiques, mobilier et mode vintage, design industriel, galeries d'art contemporain, carré des libraires, espace musique, montres et bijoux, artisans d'art...
  • L'Entrepôt : Marchandises volumineuses (escaliers, bibliothèques, cheminées...)
  • Marché Jules-Vallès : Meubles et objets anciens, Art nouveau et design, bronzes, horlogerie, livres, vintage, affiches, disques, effets militaires...
  • Marché Malassis : De l'Antiquité à l'art contemporain, arts d'Asie et d'Orient, Art déco, design, bronzes, érotica, livres, jouets, mode, photos, sculptures, verrerie européenne
  • Le Passage : Livres, cartes postales, vêtements anciens, mobilier de jardin de style...
  • Marché Paul-Bert Serpette : Mobilier, objets d'art et décoration de l'Antiquité au XXe siècle
  • Marché Vernaison : Antiquité, brocante, arts de la table, meubles du XVIIIe au XXe siècle, objets insolite

Vêtements

  • Marché Malik : Vêtements neufs et créateurs de mode
  • Le Plateau (installé place Django-Reinhardt à Paris) : vêtements, chaussures, maroquinerie...

Réservés aux professionnels

  • Marché Lécuyer : ouvert le matin du lundi au vendredi
  • L'Usine : ouvert le matin du mercredi au vendredi


... et bien sûr, les rues pucières, avec les nombreuses boutiques et marchands déballeurs de rue (dits marchés de plein vent) qui donnent aux Puces une atmosphère si particulière. C'est à ce titre que, depuis 2001, Les Puces de Paris Saint-Ouen ont obtenu leur classement en « Aire de Valorisation de l'Architecture et du Patrimoine » (AVAP), auparavant « Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager ».



Organiser sa visite

Les Puces de Paris Saint-Ouen sont ouvertes du samedi au lundi de 10h à 18h. Le vendredi matin, les marchés d'antiquités sont ouverts aux professionnels.

> Vous trouverez plus d'information sur le site de l'Office de Tourisme de Plaine Commune

L'Office de Tourisme vous propose aussi des balades urbaines commentées  >  planifier vos visites

Le plan des Puces et toutes les informations pour s'y rendre.

Et pour en savoir plus encore > le site des Puces de Saint-Ouen

Transport en commun :

  • Métro : ligne 13, station "Garibaldi" et ligne 4 station "Clignancourt",
  • Bus : Liaison Paris > Saint-Ouen : bus n° 81, 60, 95, 85, 56
  • Liaison Saint-Ouen > villes limitrophes : bus n° 166-237-137 "Île-Saint-Denis", bus 174-173 "Clichy et Saint-Denis", bus 255-139 "Saint-Denis"
  • La ligne L'Audonienne

En voiture :

  • Par le périphérique, sorties "Porte de Clignancourt" ou "Porte de Saint-Ouen"
  • Par le boulevard extérieur : "Porte Montmartre"

Parkings :

  • 7, rue Marie-Curie (parking municipal) : 7h-19h
  • 142, rue des Rosiers (entrée du marché Malassis) : 8h-19h
  • 110, rue des Rosiers (entrée du marché Serpette) : 8h-18h

À noter : 7 hectares, 12 marchés d'antiquités, et environ 1 500 marchands, de nombreuses personnalités en visite et des tournages de film : Minuit à Paris, Zazie dans le métro, etc.

Haut de page